Culture cannabis intérieur

Cultiver le cannabis chez soi

« Si seulement j’avais su tout ça dès le début… »

La nature nous propose et nous fournit des produits vraiment parfaits dont nous ne pouvons être absolument certains de leur qualité que si nous les cultivons nous-mêmes. Le problème, c’est que réaliser une culture cannabis parfaite ne se fait pas en une récolte et du premier coup (sauf si tu me lis ! Evidemment… 🙂 ).

Comme pour l’apprentissage d’un métier, le cannabiculteur va façonner son expérience au fil du temps. Il va se renseigner, questionner, évaluer, tester et apprendre de ses propres erreurs jusqu’à arriver à un résultat satisfaisant voire peut-être un jour, brillant. En effet, ce n’est qu’au bout d’un grand nombre de tentatives frustrantes, de tests de culture cannabis en suivant des avis ou des ouvrages discordants, que l’on comprend ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas. L’échec est formateur et comme dirait Winston : « Le succès, c’est aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » Winston Churchill (le fameux).

Quand on commence, on est désorienté et découragé par l’aspect contradictoire des avis que l’on recueille. Un « expert » va vous dire qu’il faut procéder de telle ou telle façon alors que l’un des supposés « gourous de la culture d’intérieur » vous recommande de procéder en faisant tout le contraire de ce que vous a recommandé le premier. Bouaaaa la la, il y a de quoi finir chèvre !!!

Bref, j’ai finalement réussi, après de multiples tentatives et erreurs et après avoir reçu quelques conseils utiles de la part d’un ou deux propriétaires ou employés de « grow shops » plus compétents, à obtenir des récoltes de cannabis décentes. En fait, avec le recul, mon problème principal, en tant que novice, fut de déterminer quel avis était utile et quel avis ne l’était pas. La courbe de mon apprentissage s’est avérée lente et ardue. Mes seules compensations furent-ils les moments où j’ai pu tester les échantillons provenant de mes récoltes-tests successives. Si le rendement obtenu s’est avéré inférieur à celui que j’espérais, la qualité du produit a néanmoins suffi à installer un sourire sur nos visages.

Après quelques années, j’en suis arrivé à un point où je pensais : « Si seulement j’avais su tout ça dès le début… ». C’est l’objectif principal de culture-cannabis.com : proposer un guide étape par étape consacré à la culture du cannabis, pour bien commencer et pour bien exploiter. Culture Cannabis va ainsi vous montrer comment planifier, construire, installer et exploiter un espace de culture à partir d’un local vide jusqu’à votre première récolte.

Comment faire pousser du cannabis en intérieur avec de supers résultats ?

Le « nerf de la guerre », vous le connaissez, c’est la MONEY, la tune, le flouze, l’argent sonnant et trébuchant. C’est LUI qui va déterminer votre budget et qui va limiter vos envies (enfin, p’tre pas si vous êtes blindés). Votre budget va alors déterminer votre installation. Si vous souhaitez une grosse installation et bien il va falloir suivre niveau pécuniaire…

Avant d’avancer plus dans le côté technique, sachez que l’investissement dans l’achat du matériel pour une culture sur sol sera moins important que pour une culture hydroponique. Faîtes-vous une idée au niveau des prix dans les Growshop et notamment si vous cherchez du matériel pour la culture indoor du cannabis, jetez donc un coup d’œil chez un spécialiste Alchimia. Vous pourrez alors vous consulter les prix du matériel par rapport au choix de votre technique de culture de cannabis intérieur : sur sol ou en hydroponie)…

De toute manière, je vous guiderais, au fil des articles, dans le choix de votre matériel en fonction de votre installation. Quoiqu’il en soit, une chose est sûre, pas de bonne culture de cannabis sans bons outils. La première des choses à faire va être d’évaluer votre projet et de s’assurer d’avoir toutes les fournitures de base à tout travail de culture du cannabis.  On vise l’objectif de 1 watt = 1 gramme ou pas ? Tablez cependant sur une récolte de 300 grammes pour un début. Ceci vous évitera d’éventuelles désillusions et de vous retrouver endetté. Procédez à une planification soigneuse pour pouvoir profiter au maximum du plaisir procuré par votre espace de culture !

Attention, efforts physiques et rigueur en vue, « no pain, no gain » (du célèbre auteur, je ne sais plus qui). Vous devrez engager un certain investissement financier et consacrer des heures de travail et d’efforts dans le cadre de l’élaboration de votre projet et de la construction jusqu’à l’exploitation de votre espace de culture de cannabis en intérieur. Ce projet peut impliquer la participation de plusieurs personnes s’il correspond à un espace de culture de moyenne ou grande taille. Cela vous regarde.

Justement… Parlons de la surface désignée pour la culture, elle va conditionner votre installation.

Plans & dimensions de votre pièce de culture

Bien, vous connaissez votre budget maintenant voyons la surface que vous comptez allouer à votre espace de culture. Pas de révélations dans ce que je vais dire mais si vous comptez dépasser la capacité des plus grosses armoires de culture et bien le budget va grimper en conséquence.

Le box de culture une surface pour l’autoproduction

Les exploitations et espaces de culture d’intérieur de plus petite taille s’avèrent néanmoins moins gourmands en matière de technologie et de d’investissement par mètre carré. Les growshops proposent des kits d’installation déjà fait et dimensionné. Au moins vous savez où vous allez.

Le box de culture pour faire pousser du cannabis est proposée sous forme d’armoire noire souple, vendue ou non avec le kit matériel de culture cannabis complet : lampes, extracteurs/intracteurs, gaines, filtres à charbon… Et, tout ce matos, adapté bien sûr au volume de la box.
On l’appelle aussi placard de culture (oldschool !), chambre de culture, box de culture, kit plantation cannabis, tente de culture, kit culture cannabis, homebox, darkbox, darkroom…

La box de culture est très pratique pour les petits espaces et ceux qui souhaitent s’initier à la culture indoor du cannabis. Pas besoin de trop se prendre la tête avec des considérations techniques. Tout est prêt pour la mise en oeuvre des plants : mylar pour une réflexion de la lumière optimale (argent à l’intérieur / noir à l’extérieur), grilles de ventilation spécifiques, accès rapide et facilité aux plantes sur les deux côtés de la box. Ce sont des formules complètes pour commencer à cultiver la bonne weed rapidement et sans trop d’investissement.

On trouve plusieurs types de chambre de culture cannabis dans le commerce. Cela commence par différentes surfaces au sol (m2) et différents volumes (m3). Cela peut aller de 60 x 60 x 140 à des armoires jusqu’à 240 x 120 x 200 centimètres (il faut que tu lises Longueur x Largeur x Hauteur en cm).
Allez, une petite révision arithmétique (ne me dis pas merci), je te livre le calcul de la surface : S (m2) = Longueur x Largeur et celui du volume : V(m3) = Longueur x Largeur x Hauteur. N’oublie pas de convertir les centimètres en mètres.
Exemple, pour la grande armoire, je vais avoir la surface suivante : Surface (en m²) = 2,4 x 1,2 = 2,88 m².

Les prix varient de 350 € jusqu’à 1000/2000 € pour les plus imposantes.

Dans le commerce, on va trouver de nombreuses sortes de kit culture cannabis : du kit culture cannabis pour les débutants au kit de culture cannabis standard… Pour des besoins beaucoup plus spécifiques, des armoires de culture telle que les armoires de culture germination, bouturage, mini-floraison, pieds mère. Pour en apprendre un peu plus, suivez notre guide sur le box de culture cannabis. Pas à pas, je développe les caractéristiques de construction de tel modèle de box, du choix de la lampe à la configuration de la ventilation. Bref, quelle box pour quel matériel adéquat ?

Quel sera le coût de l’installation ? Celui de la box de culture + la consommation électrique + la consommation d’eau + le temps consacré à votre culture.

 

4.00 avg. rating (88% score) - 1 vote

Comments 2

  1. Post
    Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *