terpenes-cannabis

Terpènes : l’ingrédient secret du cannabis

Si vous êtes un consommateur de marijuana, vous savez que les arômes du cannabis sont différents en fonction de la variété. Certains ont peut-être même choisi une variété de graines de cannabis sur une odeur qui leur a plu ou suite à l’inhalation des fumées.

terpenes-odeur-cannabis

Mais quelle est la cause de ces arômes, de ces odeurs ?

En fait, ils viennent de minuscules composés présents dans le cannabis qui produisent ces odeurs uniques que l’on appelle terpènes ou également terpénoïdes.

Pour la petite histoire, la distinction entre le terme terpène et le terme terpénoïde provient du fait que les terpènes sont des hydrocarbures (ce qui signifie que les seuls éléments présents sont du carbone et de l’hydrogène) alors que les terpénoïdes ont été dénaturées par l’oxydation (séchage et le durcissement des fleurs) ou chimiquement modifiées. La nuance faîte il faut effectivement parler d’une odeur et d’un arôme issu des terpénoïdes lorsqu’une tête de weed est prête à être consommée ou est consommée.

Il existe un grand nombre de plants de cannabis dont l’identification de la variété peut se faire par les arômes, l’odeur. En effet, dans certains Etats américains où la consommation de cannabis médicinal est légalisée, les arômes entre les différentes variétés servent de guide aux patients pour identifier telle ou telle variété thérapeutique.

SWEET, SPICY, FRUITY ou HEAVY sont quelques exemples sur la façon dont ces arômes sont classés.

Effectivement, plus de 200 terpènes ont été identifiés dans le cannabis et une méthode de classement a été mise en place afin de reconnaître grâce au goût ou à l’odeur quelle variété de beuh on va retrouver. Je l’expliquerais un peu plus bas dans l’article.

Pour info : une étude scientifique a calculé qu’entre 10 et 29 % de la résine produite lorsque l’on fume du cannabis est le résultat de la combustion des terpènes. Ne cherchez plus à quoi est du fameuse odeur !

terpenes-parfum-cannabis

Au dispensaire de marijuana médicale dans la région de Los Angeles, le Noho’s Finest.

Damaris Diaz vérifie l’odeur et l’adhésivité de ses produits dans le cadre d’une démarche qualité.

La combinaison unique de différents terpènes permet alors de distinguer et d’identifier une variété de cannabis d’une autre à technique de culture égale.

Pris individuellement, les terpènes offrent bien des avantages tel que l’amélioration de la circulation sanguine ou l’amélioration de certaines fonctions neurologiques tel que la perméabilité des cellules altérées.

Je vous invite donc à lire la suite de cet article pour rentrer dans les tréfonds des terpènes et comprendre leur impact !

Terpènes : l’odeur et le goût du cannabis

Pour faire simple, les terpènes sont des huiles parfumés (d’où le terme d’hydrocarbure employé plus haut) qui donnent aux buds et aux plants de cannabis leurs odeurs et arômes uniques. Les terpènes sont produits et situés exactement dans les mêmes glandes produisant le THC, le CBD, et d’autres cannabinoïdes.

terpene-trichome-cannabis

En effet, les terpènes sont synthétisés (fabriqués) à l’intérieur des trichomes (ce sont les petites glandes de résine recouvrant les fleurs et les principales feuilles pendant la floraison du plants de cannabis) dans la même partie où sont synthétisés les cannabinoïdes tel que le THC, le CBD… Le rapport terpènes/cannabinoïdes est donc très lié. L’un ne va pas sans l’autre. L’odeur du cannabis devient alors un identifiant de la variété du cannabis.

Les terpènes sont surtout présents dans les fleurs de plants de cannabis femelles non polinisés. Les têtes, buds ou fleurs de cannabis se retrouvent alors avec des concentrations élevées avant la sénescence (l’état ou processus de détérioration avec l’âge). Il faut savoir que la production en terpène est augmentée en fonction de l’exposition à la lumière.

Naturellement, le rôle des terpènes est de protéger le plant de cannabis des prédateurs.

En effet, le cannabis étant une plante, sa seule protection va être la production d’une odeur, d’un parfum, lui permettant de se protéger des bactéries, des champignons, des insectes et d’autres stress liés à l’environnement.

L’huile essentielle est extraite de la matière végétale par distillation à la vapeur d’ eau ou vaporisation. De nombreux terpènes vaporisent autour de la même température que le THC (qui bout à environ 157 ° C), mais certains terpènes sont plus volatils que d’autres.

trichome-terpene-tete-cannabis

Non ce n’est pas un glaçage (ou pire du verre pilé – connards à ceux qui font ça !) qu’a reçu cette tête de beuh mais bien des trichomes contenant des cannabinoïdes (THC, CBD…) et des terpènes.

Pour extraire ces huiles essentielles, vous pourrez le faire à l’aide d’un vaporisateur électrique que vous trouverez en ligne, chez le growshop Zamnesia par exemple ou chez tout autre growshop qui propose ce type de produit. Une fois extrait il n’y a plus qu’à consommer ! 😉

Il semblerait que pour beaucoup d’utilisateur ce soit devenu le meilleur moyen de consommer. Selon eux, un vaporisateur est plus sain, meilleur pour la santé. Le vaporisateur chauffe à 157°C pour extraire les cannabinoïdes et terpènes de vos buds. La vapeur captée dans un ballon est exempte de produits de combustion tels que le goudron, le monoxyde de carbone et d’autres toxines désagréables communément présentes dans la fumée.

Les effets des terpènes

Les terpènes interagissent avec le système endo-cannabinoïde de la même manière que les cannabinoïdes (par exemple, le THC). Cela signifie qu’une fois dans le corps, terpènes et cannabinoïdes vont se fixer sur les récepteurs CB1 ou CB2. Les recepteurs CB1 ou CB2 vont les consommer en libérant les effets.

volcano-vaporisateur-electrique

Lorsque le cannabis est inhalé ou ingéré, les terpènes agissent comme un assistant des cannabinoïdes en leur facilitant la pénétration de la barrière hémato-encéphalique.

Le myrcène, par exemple, un des terpènes contenu dans la marijuana, est connu pour augmenter la perméabilité des cellules CB1 ou CB2 permettant une absorption plus rapide du THC et d’autres cannabinoïdes.

Les terpènes peuvent également influencer les neurotransmetteurs dans le cerveau. Par exemple, ils peuvent affecter la production et la destruction de la dopamine et la sérotonine.

Tout ceci nous donne une idée sur la raison pour laquelle les différentes variétés de cannabis ont non seulement une odeur et un goût différent, mais peuvent aussi avoir des effets différents sur notre humeur ou nos sentiments.

Le limonène, un autre terpène commun trouvé dans le cannabis, peut, par exemple, augmenter la production de sérotonine pour ainsi stimuler et améliorer votre humeur.

trichome-terpene-tete-cannabis

Les terpènes les plus communs dans la marijuana

Ce sont les terpènes qui donnent à la plante son odeur unique. Plus d’une centaine de terpènes ont été identifiés dans le cannabis. Certains plus puissants que d’autres apportent une réelle signature de la variété de cannabis à laquelle ils se rapportent. Ainsi, le cannabis peut être jugé et apprécié comme un bon vin.

Utiliser l’odeur pour sélectionner une variété de cannabis pour une occasion ou un besoin bien précis (un traitement) n’est pas une hérésie. Comme nous l’avons expliqué plus haut, des chercheurs comme le Dr Ethan Russo ont prouvé l’interaction des terpènes avec les cannabinoïdes. La synergie de ces composés (terpènes/cannabinoïdes) permet une identification par l’odeur pour choisir une variété de cannabis… A conditions de culture égale, bien entendu.

L’approche est alors similaire aux techniques traditionnelles d’aromathérapie, des arômes spécifiques sont associés à certains effets. Par exemple, pour calmer l’esprit et détendre le corps, le parfum de lavande ou une bougie parfumée boisée feront souvent l’affaire. Si le but est de dynamiser et de revigorer, les senteurs d’agrumes comme le citron, la mandarine et le pamplemousse seront de bons choix.

Ces mêmes principes généraux s’appliquent au cannabis, et le parfum de votre produit peut être un moyen fiable de prédire les effets généraux que la variété aura.

Bien qu’il ne soit pas toujours facile de déterminer les arômes individuellement, cela deviendra plus facile avec la pratique, comme le ferait un amateur de vin

Une astuce pour les terpènes, lors de l’achat de têtes de weed, pressez les buds (ouvrez-les un peu) avec vos doigts. C’est souvent un excellent moyen de déterminer l’arôme de votre souche. Autre astuce, prêter une attention particulière à la saveur sera est une autre excellente façon de différencier la variété.

Faîtes confiance à votre nez et aussi à votre expérience pour devenir un parfait oenologue du cannabis

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes